Accueil >  Faune et flore >  Galerie des Echinodermes >  Marthasterias glacialis
Marthasterias glacialis

Marthasterias glacialis

Etoile de mer glaciaire, étoile épineuse

   Marthasterias glacialis est une étoile de mer qui peut atteindre jusqu'à 80 cm de diamètre mais plus généralement entre 30 et 40 cm. Sa surface est couverte de pustules alignées d'où sortent de gros piquants coniques entourés de pédicellaires visibles à la loupe. Sa coloration est variable: blanchâtre, bleuâtre, rose, violet, gris-vert ou brune. Les cinq bras de Marthasterias glacialis sont arrondis et régulièrement effilés et portent à leur extrémité une tache occulaire ou podia photosensible. C'est pourquoi l'étoile épineuse retrousse la pointe de ses bras lorsqu'elle est active.
Marthasterias glacialis se nourrit aussi bien d'animaux vivants que morts, tels des mollusques, des crustacés, des poissons ou d'autres échinodermes. C'est une étoile de mer vorace qui peut faire de gros dégats dans les parcs à huitres ou à moules. Espèce très courante en Bretagne, elle a vu sa population croitre très rapidement grâce à son fort pouvoir de régénération. Régulièrement accrochées dans les filets, les marins en rejetaient les morceaux à la mer.
On la rencontre sur les roches et les pierres depuis la surface jusqu'à 180 m de profondeur. Mathasterias glacialis est présente en Atlantique, Manche, Mer du Nord et Méditerranée.

Classification

 (source : European Register of Marine Species)

  • Echinodermata [Embranchement]
  • Asterozoa [Sous-embranchement]
  • Stelleroidea [Classe]
  • Asteroidea [Sous-classe]
  • Forcipulatida [Ordre]
  • Asteriidae [Famille]
  • Marthasterias glacialis (Linnaeus, 1758)

Glossaire de la page


Pédicellaires : petits tubes flexibles munis d'une sorte de pince à 3 dents qui participent aux systèmes défensif et respiratoire de certains échinodermes.
Podia : petit tube flexible muni d'une ventouse qui permet à l'animal de se déplacer et de s'accrocher.
(pour voir d'autres termes : consulter le glossaire)

Auteurs


Photographie du haut :
© Wilfried Bay-Nouailhat. Publiée avec son aimable autorisation : 
Marthasterias glacialis, Baie de Concarneau, Bretagne sud, Ouest de la France. Profondeur 5 mètres.
Texte :  Anne Bay-Nouailhat © 2005-2017.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie


Comment citer cette page dans vos publications


Bay-Nouailhat A., septembre 2005, Description de Marthasterias glacialis, [En ligne] http://www.mer-littoral.org/30/marthasterias-glacialis.php, consultée le 28 mai 2017.
Voir aussi : A propos de la rédaction du site Mer et littoral .