description de Apolemia uvaria - Siphonophore barbelé
accueil

Apolemia uvaria (Lesueur, 1815)

Siphonophore barbelé

Apolemia uvaria

Iles Glénan, France, 3 mètres, 2004, WBN

Description

Apolemia uvaria est un siphonophore qui forme de longues colonies qui peuvent atteindre près de 30 mètres de long. Sous l'action des vagues, ces chaînes sont souvent tronquées en nombreux petits fragments de 30cm à 1 mètre de long. Ces colonies sont composées d'une multitude de cormidies qui mesurent chacune 1 cm et qui sont reliées entre elles par un stolon. Chaque cormidie est constituée de plusieurs polypes ayant chacun un rôle spécifique: nutrition, reproduction, locomotion ... Le siphonophore barbelé est particulièrement urticant, il convient d'éviter tout contact avec la peau car ceux-ci peuvent s'avérer vraiment douloureux.

Distribution

Apolemia uvaria vit entre la surface et 100 mètres de profondeur en Atlantique, Manche, Mer du Nord où il est plus rare et en Méditerranée.

Apolemia uvaria © Mer et littoral 2019

Image satellite: © Esri, DigitalGlobe, GeoEye, Earthstar Geographics, CNES/Airbus DS, USDA, USGS, AeroGRID, IGN, and the GIS User Community

Classification

Source : World Register of Marine Species


Biota (Monde)
Animalia (Règne)
Cnidaria (Embranchement)
Hydrozoa (Classe)
Hydroidolina (Sous-classe)
Siphonophorae (Ordre)
Physonectae (Sous-ordre)
Apolemiidae (Famille)
Apolemia (Genre)
Apolemia uvaria (Espèce)

Auteurs

Texte : Wilfried Bay-Nouailhat © 2010 - 2019.

Photographies : © Wilfried Bay-Nouailhat. Publiée(s) avec son aimable autorisation.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie

Comment citer cette page

Bay-Nouailhat W., décembre 2010, Description de Apolemia uvaria, [En ligne] http://www.mer-littoral.org/05/apolemia-uvaria.php, consultée le 15 septembre 2019.



Glossaire de la page

Siphonophore : animaux coloniaux et planctoniques, proche des méduses.

Cormidie : ensemble autonome regroupant plusieurs polypes spécialisés.

Polypes : chez ces colonies animales, le polype est considéré comme l'individu.