Accueil >  Actualités

Une luth pour la vie

Caroline Lepage

   Fragiles, les tortues luth sont en danger. Leur préservation n'est pas une option mais un impératif. Si nous échouons, alors de pareils spectacles feront bientôt partie du passé...

   Ce soir, du côté de Cayenne en Guyane, la nuit étoilée de juillet se reflète sur la surface tranquille de l'océan, lorsqu'une silhouette vient briser la régularité des vaguelettes déferlant sur la plage. Corps massif, long d'au moins 1,60 m, carapace dépourvue d'écailles : aucun doute, il s'agit d'une tortue luth, en réalité pas si coriace que ne le laisse penser son nom latin Dermochelys coriacea (référence à sa peau en sorte de cuir).

   Avec peine, elle quitte la légèreté que lui assure le milieu aquatique pour se soumettre aux dures lois de la pesanteur. Elle supporte la contrainte car l'enjeu est de taille : elle vient là pour assurer la pérennité de son espèce. Se hissant péniblement dans le sable grâce à ses nageoires antérieures, son souffle rauque trahit la difficulté de tirer le poids d'un corps de plus de 600 kg. Pourtant tenace, elle parvient jusqu'aux premières végétations rampantes de la plage, puis balaye la zone. Enfin, elle commence à creuser soigneusement avec ses pattes arrières...

Atterrissage en douleur

   Une demie-heure plus tard, un à un, elle laisse échapper une centaine d'œufs qui s'empilent dans le trou de 80 cm de profondeur. La ponte terminée, elle comble la cavité à l'aide de sable et masque comme elle le peut ce berceau improvisé. De grosses larmes coulent de ses grands yeux noirs, lesquelles ne résultent pas de la douleur de l'événement mais de l'obligation de les hydrater et d'en évacuer le sel de mer. Il est temps à présent pour elle de repartir vers son destin.

   Instinctivement, elle retrouve le chemin de l'océan. Elle reviendra ici dans une vingtaine de jours accomplir une nouvelle fois sa mission. Sur la plage, la vie nocturne reprend ses droits. Le vent fait frissonner les feuilles des cocotiers, bruissement qui peine à masquer les bourdonnements incessants des nuées d'insectes ivres d'excitation dans l'humidité ambiante. Quelques crabes sont en quête d'un éventuel repas, sans savoir que celui-ci n'est pas bien loin.

Direction le grand bain

   A un mètre à peine de l'emplacement du nouveau nid, un phénomène curieux est en train de se produire. Le sable semble s'effondrer sur quelques centimètres, lentement d'abord lorsqu'il se met soudainement à grouiller littéralement. Une tête à droite, une patte, plus loin là sur la gauche, deux autres là-bas ! Bientôt des dizaines de luth miniatures jouent des coudes pour s'extirper du nid qu'elles occupaient depuis bientôt deux mois, à l'abri dans leur coquille. Quelle cohue ! Ces mini-tortues mesurent 7 centimètres au plus, et sont pleines de dynamisme.

   Pour elles, la course commence. Hors de question de traîner à terre : de trop nombreux dangers les guettent (quoiqu'en mer, il leur faudra éviter les requins et tous les autres gros poissons prêts à les avaler toutes crues). Les plus débrouillardes filent à l'eau directement, évitant les pinces affûtées des crabes. Certaines font de grands détours, s'exposant sans le savoir à de féroces prédateurs : les chiens, les oiseaux et les hommes. Chacune d'elles sort à peine de l'œuf qu'il lui faut déjà fermement lutter pour survivre. Et quel trésor que celui de la vie d'une luth...

Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?
Caroline Lepage


Retrouvez beaucoup d'autres sujets dans le livre de Caroline Lepage Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes (éd. EDP Sciences, 15 euros)


Archives

11-10-2005 Le requin blanc, routard des mers.
24-11-2005 Les récifs coralliens des Philippines en très mauvais état !
01-02-2006 Des requins baleines qui rapetissent ?
10-04-2006 On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs... de limules !
05-05-2006 Hécatombe à Zanzibar.
14-06-2006 Toutes les baleines aux abris !!!
12-07-2006 Le jour où les baleines ont dit adieu à leurs pattes.
29-07-2006 Le poisson Napoléon victime de son succès.
07-09-2006 Le salut des baleines dans leurs pellicules ?
12-01-2007 Le plus petit cétacé du monde sur le point de disparaître.
19-01-2007 La fonte des glaces attire-t-elle les orques en Arctique ?
05-02-2007 Un coup de fil mémorable.
10-02-2007 De l’air marin, et plus encore !
20-02-2007 Les chasseurs de baleines plus motivés que jamais.
18-04-2007 Dernier hommage à Loïc.
20-04-2007 Le climat de demain vu par le GIEC.
12-06-2007 Le retour de Némo.
16-06-2007 Un bébé requin sans père !
11-08-2007 Quand tout s’agite autour de l’iceberg...
06-10-2007 Coraux de l’Indo-Pacifique : alerte rouge!
31-10-2007 405 ans, record absolu
18-11-2007 Un requin en Irak
30-01-2008 Crème solaire : encore un ennemi pour le corail !
20-05-2008 Les globicéphales, des athlètes de haut niveau
30-01-2009 Chat, anchois et patatra !
27-05-2009 Pourquoi les hippocampes nagent-ils à la verticale ?
06-12-2009 Chez nous aussi !
01-05-2010 Pourquoi faut-il arrêter de gonfler le poisson porc-épic ?
01-02-2011 Pourquoi les poissons des abysses sont-ils aussi laids ?
25-09-2011 Une luth pour la vie

Des livres
à ne pas manquer

Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes Derrière ce joli et très poétique titre se cache le dernier né de Caroline Lepage...
Lire la suite

Explorations en terre animale Caroline nous invite à un voyage à la décou-verte des étonnantes richesses du monde animal...
Lire la suite

Légende

Photo en haut de page :
Bébé tortues luth
Photo: Mersea Planète

Ce site est conforme aux recommandations du W3C.

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !