accueil

Laminaria digitata (Hudson) J.V.Lamouroux, 1813

Laminaire digitée

Laminaria digitata

Pointe du Castelli, France, sur l’estran, 2011, JCJ

Laminaria digitata

Baie de Concarneau, France, sur l’estran, 2008, WBN

Description

Laminaria digitata est une grande algue de couleur brune à vert olive qui mesure 1 à 4 mètres de long. Elle est lisse au toucher et sa consistance ressemble à du caoutchouc. Elle vit fixée au substrat par un crampon ou haptère ramifié et terminé par de nombreux petits organes de fixation. Son stipe démuni d'épiphytes est lisse et flexible. De section cylindrique, il mesure jusqu'à 4 cm de diamètre. La fronde large est généralement de longueur égale à la hauteur du stipe. En se développant, elle se divise en plusieurs rubans. Espèce pérenne, elle vit de 3 à 5 ans, elle cesse de croître de la fin de l'été jusqu'à la fin de l'hiver.

Espèces proches

Sur nos côtes, elle partage son territoire avec trois autres laminaires :
Laminaria hyperborea identifiable par son stipe rigide et rugueux couvert d'épiphytes.
Laminaria ochroleuca de couleur plus claire tirant vers le jaune.
Saccorhiza polyschides reconnaissable à son crampon en forme de sac ou de bulbe dentelé et à la partie basse du stipe portant des ondulations, les 'falbalas'.

Particularités

Espèce comestible, sa collecte s’effectue de mai à septembre/octobre en fonction des conditions climatiques, à l’aide d’un bras hydraulique appelé 'Scoubidou' fixé sur un bateau.
Elle est vendue sous le nom de Kombu Breton dans les magasins spécialisés. Elle peut être utilisée pour accélérer la cuisson de haricots, lentilles, etc... Laminaria digitata est également très utilisée en balnéothérapie (bains d'algues), et en thalassothérapie notamment pour les enveloppements corporels.
Les Japonais l'ont baptisée l'algue du bonheur.

Distribution

Laminaria digitata se développe dans les zones plus ou moins exposées ou sur des sites avec de forts courants. Elle se fixe sur les rochers de la zone basse des marées et suivant la clarté des eaux, jusqu'à une profondeur maximale de 20 m. Elle n'est émergée qu'à l'occasion des marées basses de vives eaux, on la reconnait à son stipe légèrement dressé. En Atlantique, Manche, Mer du Nord et Mer Baltique.

Laminaria digitata © Mer et littoral 2019

Image satellite: © Esri, DigitalGlobe, GeoEye, Earthstar Geographics, CNES/Airbus DS, USDA, USGS, AeroGRID, IGN, and the GIS User Community

Classification

Source : World Register of Marine Species


Biota (Monde)
Chromista (Règne)
Harosa ()
Heterokonta ()
Ochrophyta (Embranchement)
Phaeista ()
Limnista ()
Fucistia ()
Phaeophyceae (Classe)
Laminariales (Ordre)
Laminariaceae (Famille)
Laminaria (Genre)
Laminaria digitata (Espèce)

Auteurs

Texte : © 2011 - 2019.

Photographies : © Jean-Claude Julien, Wilfried Bay-Nouailhat. Publiées avec leur aimable autorisation.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie

Comment citer cette page

janvier 2011, Description de Laminaria digitata, [En ligne] http://www.mer-littoral.org/62/laminaria-digitata.php, consultée le 7 décembre 2019.

Guide des Tuniciers

Glossaire de la page

Crampon ou haptère : système de fixation qui permet l'accrochage d'un végétal à un substrat.

Stipe : partie basse d'une algue, souvent cylindrique située au-dessus de la base de fixation.

Epiphyte : organisme animal ou végétal fixé, vivant sur une algue ou sur une plante.

Fronde : partie supérieure et foliacée d'une algue.

Pérenne : qui vit plus d'une année.