Accueil >  Faune et flore >  Les Porifères 1  >  ...2 >  ...3 >  ...4

Embranchement des Porifères

Les éponges calcaires et siliceuses

Porifères vient du grec [por] = passage, ils sont également appelés spongiaires, du latin [spongia] qui signifie éponge. Les éponges sont des animaux exclusivement aquatiques. Essentiellement marines, seules quelques espèces d'éponges vivent en eau douce. Elles vivent fixées sur tout type de support, depuis la surface jusqu'à 5 000 mètres de profondeur. La plus ancienne éponge fossile connue date du début du Cambrien (-540 millions d'années). Près de 10 000 espèces d'éponges vivantes sont répertoriées, et leur répartition géographique est mondiale.

Ces animaux sont parmi les plus simples. Leurs formes sont souvent mal définissables et aucun axe de symétrie ne permet de distinguer un côté droit d'un côté gauche. Les éponges sont composées de multiples cellules disposées en couches distinctes sans jamais former d'organe. Immobiles, elles se nourrissent et captent le dioxygène en créant une circulation d'eau à l'aide de cellules à flagelle. Cette simplicité d'organisation leur offre un étonnant pouvoir de régénération. Les éponges se reproduisent par bourgeonnement, ou de façon sexuée.


Les formes typiques d'éponges

Les formes typiques d'éponges

Il est difficile de décrire la morphologie générale d'une éponge bien que chaque espèce possède généralement sa forme propre. On pourra décrire plusieurs formes types : l'éponge encroûtante recouvre le substrat et épouse sa forme. C'est la forme typique des zones agitées. L'éponge dressée évoque des arbuscules plus ou moins grands. L'éponge lobée est fixée sur une grande surface de sa base, elle est recouverte de masses charnues.

D'autres éponges revêtent une forme sphérique, ou en boule, une forme tubulaire ou encore en coupe. Si la morphologie demeure essentielle dans la détermination d'une espèce, certaines adaptations peuvent survenir suivant l'influence du type de substrat et/ou l'intensité des mouvements de l'eau. Le dessin ou la photographie sont donc nécessaires pour déterminer une espèce.

Suivant >>


page 1 > Embranchement des Porifères - Les formes typiques d'éponges.
page 2 > Eponge de type Ascon - Schéma d'un choanocyte - Types d'organisation des éponges.
page 3 > Coupe de la paroi d'une éponge calcaire - Spicules d'éponges - Charpente d'une éponge.
page 4 > Classification des Porifères - liens vers les fiches signalétiques des Porifères.