Accueil

Scyllarides latus

Grande cigale de mer

ImprimerImprimer TéléchargerTélécharger
Scyllarides latus

Illes Medes, Espagne, 17 mètres, 2011, WBN

Scyllarides latus

Capo Rosso, France, 20 mètres, 2011, WD

Scyllarides latus

Baie de Porto, France, 15 mètres, 2011, WD

Description

Scyllarides latus est un crustacé qui peut mesurer jusqu'à 45 cm de long. Sa carapace est massive, aplatie et quasiment rectangulaire. Son abdomen est robuste, muni d'épines et le telson, plus large que long, forme un éventail aux bords rectilignes. Il est dépourvu de pinces. Il possède une paire d'antennules encadrées par une paire d'antennes courtes. Ces antennes ont une forme particulière : elles sont composées de deux larges lames superposées plus ou moins articulées. La première, fixée à la carapace, présente de larges épines sur ses bords. La seconde, qui constitue l'extrémité de l'antenne est arrondie. Les pattes ou périopodes, sont courtes et sans pince sauf chez la femelle dont la cinquième paire de pattes se termine par une petite pince pour nettoyer les oeufs qu'elle porte sous l'abdomen. La coloration est brun rougeâtre. L'extrémité des pattes est noire, le premier segment de l'abdomen est tacheté de rouge et les antennes sont bordées de violet. La surface du corps est couverte de petites tubercules. La cigale de mer vit sur les fonds rocheux, sous les surplombs, dans les grottes.

Distribution

Scyllarides latus vit depuis 3 mètres jusqu'à 100 mètres de profondeur en Méditerranée et en Atlantique jusqu'au Portugal.

Classification

Source : World Register of Marine Species
Dernière mise à jour 23-06-2024

Glossaire de la page

Carapace : partie antérieure et dure du corps qui protège la tête, le thorax et les branchies.

Abdomen : partie postérieure du corps composée de six segments et appelée de façon érronée queue chez les espèces comestibles (homards, langoutisnes ...).

Telson : extrémité de l'abdomen en forme d'éventail qui forme la queue.

Antennules : premières antennes dans lesquelles se trouve la zone servant à l'équilibration et à l'orientation, le statocyste.

Auteurs

Texte : Anne Bay-Nouailhat © 2007 - 2024.

Photographies : © Wilfried Bay-Nouailhat, William Desmartin. Publiées avec leur aimable autorisation.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie

Image satellite: © Esri, DigitalGlobe, GeoEye, Earthstar Geographics, CNES/Airbus DS, USDA, USGS, AeroGRID, IGN, and the GIS User Community.

Données de distribution : Scyllarides latus in GBIF Secretariat (2019). GBIF Backbone Taxonomy. Checklist dataset https://doi.org/10.15468/39omei accessed via GBIF.org on 2024-06-23.

Guide des Tuniciers

Classification

Source : World Register of Marine Species


Dernière mise à jour 23-06-2024

Guide des Tuniciers

Glossaire de la page

Carapace : partie antérieure et dure du corps qui protège la tête, le thorax et les branchies.

Abdomen : partie postérieure du corps composée de six segments et appelée de façon érronée queue chez les espèces comestibles (homards, langoutisnes ...).

Telson : extrémité de l'abdomen en forme d'éventail qui forme la queue.

Antennules : premières antennes dans lesquelles se trouve la zone servant à l'équilibration et à l'orientation, le statocyste.

Auteurs

Texte : Anne Bay-Nouailhat © 2007 - 2024.

Photographies : © Wilfried Bay-Nouailhat, William Desmartin. Publiées avec leur aimable autorisation.
Sites internet et ouvrages de référence : Consulter la bibliographie

Comment citer cette page

Bay-Nouailhat A., novembre 2007, Description de Scyllarides latus, [En ligne] https://www.mer-littoral.org/24/scyllarides-latus.php, consultée le 23 juin 2024.

L'auteur

Photographie de Anne Bay-Nouailhat

Anne Bay-Nouailhat

Chargée d’études en environnement marin
Plongeuse professionnelle - Naturaliste

Revenir en haut de la page

© Mer et littoral 2004-2024 - All rights reserved

Les textes et images présents sur ce site ne sont pas libres de droits et ne peuvent pas être copiés et/ou utilisés sans l’accord de leurs auteurs respectifs.