Accueil >  L'actualité de la mer >  Archives

Dernier hommage à Loïc.

Caroline Lepage

   Il y avait, c'est sûr, un peu de Loïc en chacun des plongeurs français. Hélas, le 11 avril dernier, au cours d'un entraînement, Loïc Leferme, célèbre apnéiste, a laissé sa vie dans la rade de Villefranche-sur-Mer. La ville lui rend aujourd'hui un dernier hommage en sa citadelle.

   A Villefranche-sur-Mer, cette matinée là, comme toujours, rien n'était laissé au hasard, même s'il ne s'agissait que d'un simple entraînement. Car Loïc Leferme, 36 ans, cinq fois champion du monde en apnée No Limits (discipline dans laquelle l'apnéiste est tracté vers le bas par une gueuse, et remonté par un ballon gonflé d'air fixé à elle), n'était pas du tout du genre imprudent... Jusqu'ici, il n'avait jamais eu de réel accident. Il faut dire que ce niçois était toujours entouré de gens compétents en qui il avait une grande confiance.

   Homme humble, il misait sur la sécurité, la sérénité avant chaque plongée et une préparation physique aussi bien que mentale tout au long de l'année. S'il aimait se dépasser, partager sa connaissance de l'apnée et enseigner ses "recettes" de pro au plus grand nombre était pour lui un autre plaisir de la vie. Ses records ? 137 m en 1999, 152 en 2000, 154 en 2001, 162 en 2002 et enfin, 171 m en 2004. Seul l'Autrichien Herbert Nitsch était descendu au-delà en août dernier, atteignant 183 m. Loïc, alors, n'avait pas encore dit son dernier mot. Il s'entraînait en effet en vue d'une nouvelle tentative de record du monde prévue en juillet prochain. C'est donc peu avant midi ce 11 avril qu'allait se produire l'accident.

   L'apnéiste atteignait les fameux 171 m de profondeur de son précédent record et s'est trouvé, au moment de la remontée, dans l'impossibilité de regagner normalement la surface. La raison ? Problème technique sur la gueuse qui reste à élucider. La corde bloquée, son équipe se précipita jusqu'à lui. Elle récupéra Loïc en grave syncope. Les massages cardiaques et l'intervention des pompiers ne réussirent pas à réanimer ce jeune père qui laisse derrière lui son épouse et deux enfants. Alors que la mer a repris un homme qui lui avait consacré une grande partie de sa vie, la communauté de plongeurs, endeuillée, perd un modèle qu'elle avait toujours admiré et qu'elle n'oubliera pas...

Caroline Lepage

Archives

11-10-2005 Le requin blanc, routard des mers.
24-11-2005 Les récifs coralliens des Philippines en très mauvais état !
01-02-2006 Des requins baleines qui rapetissent ?
10-04-2006 On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs... de limules !
05-05-2006 Hécatombe à Zanzibar.
14-06-2006 Toutes les baleines aux abris !!!
12-07-2006 Le jour où les baleines ont dit adieu à leurs pattes.
29-07-2006 Le poisson Napoléon victime de son succès.
07-09-2006 Le salut des baleines dans leurs pellicules ?
12-01-2007 Le plus petit cétacé du monde sur le point de disparaître.
19-01-2007 La fonte des glaces attire-t-elle les orques en Arctique ?
05-02-2007 Un coup de fil mémorable.
10-02-2007 De l’air marin, et plus encore !
20-02-2007 Les chasseurs de baleines plus motivés que jamais.
18-04-2007 Dernier hommage à Loïc.
20-04-2007 Le climat de demain vu par le GIEC.
12-06-2007 Le retour de Némo.
16-06-2007 Un bébé requin sans père !
11-08-2007 Quand tout s’agite autour de l’iceberg...
06-10-2007 Coraux de l’Indo-Pacifique : alerte rouge!
31-10-2007 405 ans, record absolu
18-11-2007 Un requin en Irak
30-01-2008 Crème solaire : encore un ennemi pour le corail !
20-05-2008 Les globicéphales, des athlètes de haut niveau
30-01-2009 Chat, anchois et patatra !
27-05-2009 Pourquoi les hippocampes nagent-ils à la verticale ?
06-12-2009 Chez nous aussi !
01-05-2010 Pourquoi faut-il arrêter de gonfler le poisson porc-épic ?
01-02-2011 Pourquoi les poissons des abysses sont-ils aussi laids ?
25-09-2011 Une luth pour la vie